Lettres d’Eretz: 11- Une année inoubliable

Boker Tov, Pug Cette période de réjouissances footballistiques me fait revenir vingt ans en arrière lorsqu’en 1998, la France était bien placée pour la coupe. En ce temps-là nous étions jeunes, pleins d’énergie de force et d’espoir. D’espoir de vaincre et de gagner cette coupe tant convoitée. Et c’est bien ce qui est arrivé. Il fallait voir cette liesse, cette […]

Lire la suite...

Lettres d’Eretz: 10- De l’Eau et des Lettres

Boker tov, Pug Il y a des semaines où tout parait rose et sympa, où le sourire s’affiche aisément, où les corbeaux semblent même chanter comme des rossignols, les personnes antipathiques, soudain, te semblent attrayants et les clients grincheux te paraissent joyeux. Ouin car si vous, en Europe, vous vous essoufflez de tant d’humidité et de routes coupées à cause […]

Lire la suite...

Lettres d’Eretz: 7- Une vieille histoire de roquettes

Boker tov, Pug Il est 7h du mat, c’est l’embauche. Donc j’embauche, c’est à dire que j’entre dans mon supermarché, passe mon doigt sur le lecteur biométrique qui enregistre mon empreinte digitale. « Patientez », marque le lecteur éléctro-biométrique. Puis, mon nom en hébreu s’affiche. C’est Ok. Mon entrée est enregistrée a 7h00 pile. Mais à 7h01, c’est au tour de mon […]

Lire la suite...

Lettres d’Eretz: 5- En allant vers Shavouot

Boker tov, Pug Une semaine de plus qui se termine. « Enfin! » suis-je tenté de dire car, oui, cette semaine a été riche en émotions diverses: joie, anxiété, doute, peine, colère, dégoût sont les principales émotions que l’Israélien simple que je suis a ressenti lorsque les divers événements se passaient, événements vécus ensembles avec mes concitoyens, ou seul avec moi-même. Ces […]

Lire la suite...
1 2