La Terre contre la Paix

Rappel préalable de chiffres:

  • Judaïsme: 13 millions de personnes dans le monde.
  • Islam: 1,6 milliard de personnes dans le monde.
  • Israël: 8 millions d’habitants
  • Monde arabe: 300 millions d’habitants
  • Nombre de pays musulmans à l’ONU: 56
  • Nombre de pays juifs à l’ONU: 1

géopo

Le problème central de la géopolitique mondiale, la « mère de toutes les batailles » c’est qu’un état juif (Israël en rouge) empiète sur les terres de l’Islam (en vert).

Solution préconisée par les USA, l’UE, l’ONU, etc: Demander à Israël de faire des « concessions territoriales » en échange de la paix ! Traduction: Israël donne des terres a l’Autorité Palestinienne et en échange, l’Autorité Palestinienne donne de la paix à Israël.

Ce principe a l’air d’une grande sagesse diplomatique en faveur de la paix du monde.

Avons-nous des exemples d’échange de terre contre la paix ? Oui, en 1938, c’était la promesse d’Hitler a la Tchécoslovaquie pour les régions germanophones des Sudètes. Est-ce que ça a favorisé la paix du monde ? Jugez par vous-même.

Disons les choses franchement et pas en langage policé : la terre contre la paix, c’est un ultimatum de guerre, pas un compromis de paix ! Ça revient à dire : Donne moi de la terre, sinon tu as la guerre !

Selon ce principe, pour éviter une guerre avec l’Allemagne Nazie en 1939, la Pologne aurait du accepter volontairement de cesser d’exister. Pour éviter la guerre avec l’Allemagne Nazie, l’URSS aurait du volontairement céder toute sa partie occidentale jusqu’à l’Oural et ne conserver que les steppes et la Sibérie. Pour éviter la guerre avec le Japon, la Chine aurait du volontairement accepter d’être annexée par Hiro-Hito. Pour éviter la guerre avec l’Union Soviétique, le monde libre aurait du volontairement accepter l’Internationale Communiste dans le monde entier et pour éviter la guerre avec les fondamentalistes musulmans, nous devrions volontairement accepter la souveraineté islamique et payer l’impôt des infidèles aux musulmans.

En France, pour éviter la guerre, on aurait donc du volontairement (et avec un ruban rouge, siouplait !) donner l’Aquitaine aux Anglais, l’Alsace-Lorraine aux Allemands, le Languedoc aux Espagnols, Rhône-Alpes aux Italiens, sans même parler des Basques, des Bretons et des Corses.

Bref, « la terre contre la paix » n’est qu’un déguisement diplomatique pour une action de guerre qui continue depuis 1948 et qui vise toujours à détruire Israël en tant état-nation juif.

Un seul mot d’encouragement pour les juifs, celui gravé sur une margelle par la protestante Marie Durand dans sa prison d’Aigues-Mortes de 1730 à 1768 à cause de sa foi : « Résister »

Pug – 5 octobre 2014



L'islam et le peuple juif : Les raisons du conflit


Neuf à partir de: EUR 17,50 En stock

2 comments

Laisser un commentaire