Petite histoire du drapeau « palestinien »

Petite histoire illustrée du drapeau palestinien:

Le drapeau de la grande révolte arabe de 1916-1918, dessiné par Sir Mark Sykes (qui donnera son nom aux accords Sykes-Picot) pour doter les arabes d'une bannière fédératrice contre les Ottomans.

Le drapeau de la grande révolte arabe de 1916-1918, dessiné par Sir Mark Sykes (qui donnera son nom aux accords Sykes-Picot) pour doter les arabes d’une bannière fédératrice contre les Ottomans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1024px-Flag_of_Hejaz_1920.svg

Drapeau du Royaume Hachémite du Hejaz de 1916 à son annexion par la famille Saoud en 1925, ce qui donnera naissance à l’Arabie Saoudite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Drapeau Irakien de 1921 à 1959. C'est également le drapeau utilisé par la Legion Freies Arabien, la légion arabe libre combattant au sein de la Wehrmacht entre 1941 et 1942 contre les Britanniques et la France Libre.

Drapeau Irakien de 1921 à 1959. C’est également le drapeau utilisé par la Legion Freies Arabien, la légion arabe libre combattant au sein de la Wehrmacht entre 1941 et 1943 contre les Britanniques et la France Libre.

 

 

 

 

 

 

 

1511440_10204190230728237_7779586706700897269_n (1)

Insigne de manche de la Legion Freies Arabien (Legion Arabe Libre en allemand) de la Wehrmacht Nazie entre 1941 et 1943

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Drapeau de l'Emirat de Transjordanie en 1921 puis du Royaume Hachémite de Jordanie en 1946.

Drapeau de l’Emirat de Transjordanie en 1921 puis du Royaume Hachémite de Jordanie en 1946.

 

Drapeau du Parti Socialiste Arabe Baas, fondé en 1947 avec le projet d'un seul grand état panarabe.

Drapeau du Parti Socialiste Arabe Baas, fondé en 1947 avec le projet d’un seul grand état panarabe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Drapeau du Parti Socialiste Arabe Baas, fondé en 1947 avec le projet d'un seul grand état panarabe.

Drapeau de la fédération né de l’union en 1959 de l’Irak et de la Jordanie qui ne dura que 6 mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Drapeau choisi par le

Drapeau choisi par le « All Palestine Government » (Gouvernement de toute la Palestine) de 1948 à son dissolution par l’Egypte en 1959.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Drapeau de l'Organisation de Libération de la Palestine, adopté en 1964 à la création du mouvement.

Drapeau de l’Organisation de Libération de la Palestine, adopté en 1964 à la création du mouvement.

 

 

 

 

 

 

 

 

On constate aisément que le drapeau choisi par l’Organisation de Libération de la Palestine, puis par l’Autorité Palestinienne n’est en rien un emblème qui symbolise un patriotisme attaché à la terre de Palestine.

Ce drapeau et ses couleurs sont nés en Arabie lors de la Révolte Arabe fomentée par les Britanniques contre les Turcs et, dès lors, a symbolisé le rêve d’une grande nation arabe allant de l’Irak à la Palestine et de l’Arabie a la Syrie.

On comprend alors que la « cause palestinienne » n’est en fait qu’un résidu de cette quête nationaliste arabe sur le Moyen-Orient et dont les arabes de l’ancienne Palestine sont les laissés-pour-compte. Les élites arabes étant incapables de s’unifier sous une même idée nationale et chaque famille ou parti cherchant à tirer la couverture à soi, le monde arabe s’est morcelé en plusieurs états en abandonnant à son sort les arabes de l’ancienne Palestine auxquels, pourtant, il avait promis assistance.

Non, clairement non, la cause palestinienne n’est pas la défense de la Palestine. Elle est le résidu des volontés nationalistes d’enfin reformer une nation arabe unifiée sur toute la région, au détriment des droits des peuplades indigènes antiques, juifs, araméens, assyriens, kurdes, yazidis, phéniciens, coptes, etc.

Pug



O Jérusalem


Neuf à partir de: EUR 10,70 En stock

3 comments

  • robinsondesiles

    chapeau les gars !

  • Il faudrait ajouter que ces même nations arabes utilisent odieusement la cause palestinienne pour se victimiser vis a vis d’Israëlet du monde occidental…

  • autrement dit le drapeau du royayme hashémite de Jordanie….parce que les palestinians sont plus jordanians qu’autre chose… mais les israéliens aussi sont palestinians puisque le Royaume d’Israel après sa défaite par les Romans se vu affublé du nom Palestine… bien que les juifs qui vivaient toujours sur les même terres y soient restés. et ils sont restés fidèles au Royaume de leur ancêtres années après années peut importe le nom qu’il portait malgré toutes les diasporas qu’ils leur furent imposés y compris le meutre de 6 millions d’entre eux par les nazis.. Tous les juifs savaient et savent que Jerusalem était et sera leur Capitale pour toujours. Car dans la Bible il est écrit : Si je t’oublie Jerusalem que ma main droite désèche….

Laisser un commentaire